Consommation de viande et de charcuterie : un vrai danger ?

Jean-Daniel Flaysakier est invité sur le plateau du JT de 20 heures. Il réagit au rapport de l'OMS sur les dangers d'une surconsommation de viande.

FRANCE 2

Selon l'OMS, une surconsommation de charcuterie et de viande rouge favoriserait certains cancers. Un rapport a été rendu public ce lundi 26 octobre.
Pas question pour autant pour les amateurs de devenir des végétariens. Ce sont les sels rougisseurs, utilisés entre autres pour conserver la viande qui sont mis en cause. "On a un antidote naturel dans notre alimentation. Si vous mangez du jambon qui a été salé avec ces fameux nitrites de sel rouge et que vous mangez une orange ou un kiwi ou de la vitamine C, vous avez fait contre effet et il n'y a absolument aucun danger", explique Jean-Daniel Flaysakier en évoquant la charcuterie.

À consommer avec modération

Pour la viande rouge, "une consommation modérée une à deux fois par semaine d'une viande pas trop cuite ne pose pas non plus de problème", ajoute-t-il. "Ce qui pose problème ce sont les viandes très grillées, car là il y a des substances cancérigènes", assure le médecin. Le maître mot est donc la modération.

Le JT
Les autres sujets du JT
De la viande de cheval dans une boucherie chevaline traditionnelle, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 1er février 2013. 
De la viande de cheval dans une boucherie chevaline traditionnelle, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 1er février 2013.  (GERARD JULIEN / AFP)