Chaudières : attention à l'intoxication au monoxyde de carbone

Pour éviter cela, l'entretien des chaudières est nécessaire. France 3 fait le point.

FRANCE 3

Le froid est de retour depuis le mois d'octobre. Tous les ans à la même époque, Kévin Sev intervient au domicile de ses clients à Jarville (Meurthe-et-Moselle). À l'approche de l'automne et de l'hiver, il est obligatoire de faire venir un technicien pour l'entretien de la chaudière. "Il faut contrôler que la combustion est bonne, le nettoyage et puis les sécurités : monoxyde de carbone, fuite de gaz ainsi que le bon fonctionnement de l'équipement", détaille le technicien de maintenance.

Une centaine de décès

Une intoxication sur quatre serait due à un appareil utilisé de manière inappropriée. Le monoxyde de carbone reste un gaz très dangereux. Il prend la place de l'oxygène. La principale cause des problèmes est les chaudières mal entretenues. En Meurthe-et-Moselle, les pompiers sont déjà intervenus une dizaine de fois. Selon le ministère de la Santé, une centaine de décès par an serait due au monoxyde de carbone.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 3)