Cet article date de plus d'un an.

Santé : un cancer du sein reconnu comme maladie professionnelle

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Santé : un cancer du sein reconnu comme maladie professionnelle
Santé : un cancer du sein reconnu comme maladie professionnelle Santé : un cancer du sein reconnu comme maladie professionnelle (France 3)
Article rédigé par France 3 - S. Ricottier, S. Lisnyj France 3 Nancy, P.Brame
France Télévisions
France 3
En Moselle, une ex-infirmière qui a travaillé pendant près de trente ans de nuit, a fait reconnaître le lien entre son cancer du sein et son travail.

Durant 28 ans, une ancienne infirmière de l'hôpital de Sarreguemines (Moselle) a travaillé, souvent de nuit. Elle a fait reconnaître l'existence d'un lien entre son travail et le cancer du sein dont elle souffre. Durant sa carrière, elle a exercé 873 fois en poste de nuit. Ce critère a été retenu par les experts médicaux pour qualifier ce cancer de maladie professionnelle, avec les horaires de travail changeant d'un jour sur l'autre.  

D'autres cas requalifiés en maladie professionnelle ?

Les horaires décalés affaiblissent les défenses du corps et empêchent le développement de la mélatonine, une hormone anticancer. "Le travail de nuit perturbe les horloges internes qui règlent le métabolisme des cellules. Et ça, on le sait, ça favorise l'apparition des cancers. Ce n'est pas une exposition occasionnelle qui peut provoquer des cancers", explique Dr Damien Mascret, médecin, journaliste France Télévisions. Cette décision pourrait ouvrir la voie à la requalification d'autres cas. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.