Prothèse mammaire : plaintes contre un fabricant américain

Une quinzaine de plaintes ont été déposées contre le fabricant d'implants mammaires Allergant, accusé de causer des lymphomes sur les femmes qui en portent.

FRANCE 2

Une quinzaine de femmes viennent de déposer une série de plaintes pour tromperie aggravée, mise en danger de la vie d'autrui et blessures involontaires. Leur point commun : elles portent des implants mammaires fabriqués par l'Américain Allergant. Ces prothèses auraient provoqué dans le monde 673 cas de lymphome, dont 59 en France. En France, la plainte vise aussi l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).  

Agence du médicament visée également 

"Jamais, en dix ans, l'ANSM n'a souhaité incriminer un fabricant. Elle a préféré prendre le risque que des femmes subissent un lymphome, plutôt que de prendre le risque d'avoir un procès d'une entreprise américaine", accuse Me Laurent Gaudon, avocat de deux victimes françaises. "Et c'est pour ça qu'on a fait une plainte pour mise en danger délibérée de la vie d'autrui", explique l'avocat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des prothèses mammaires texturées, en mai 2016.
Des prothèses mammaires texturées, en mai 2016. (DANIEL REINHARDT / DPA)