Cancer : la France en retard sur la prévention et le dépistage par rapport à ses voisins européens

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Cancer : la France en retard sur la prévention et le dépistage par rapport à ses voisins européens
Article rédigé par France 2 - J. Hélion, V. Lejeune
France Télévisions
France 2
En France, le taux de dépistage du cancer du sein est de 46,9 %, contre 54 % à l'échelle européenne. Les oncologues rappellent l'importance des campagnes de prévention.

En Europe, pour prévenir et dépister le cancer, la France fait figure de mauvaise élève. Selon un rapport de l'Organisation européenne du cancer, la France a pris du retard dans la détection de ces maladies. L'écart le plus important concerne le cancer du sein. Dans notre pays, le taux de dépistage est de 46,9 %, contre 54 % à l'échelle européenne. Les oncologues soulignent l'importance des campagnes de prévention.

La France excelle pour soigner les tumeurs

Ces mauvais résultats s'expliquent aussi par une couverture vaccinale insuffisante contre certaines infections, comme le papillomavirus, responsable de nombreux cancers du col de l'utérus, par une consommation de tabac et d'alcool plus importante que chez nos voisins européens et par un manque de médecins et d'infirmières qui empêche l'accès aux soins. Si la France est à la traîne pour dépister ces tumeurs, elle excelle toutefois pour les soigner.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.