Cancer du sein : le dépistage après 74 ans

Les risques de décès du cancer du sein sont plus élevés chez les femmes de plus de 74 ans. Les dépistages sont bien souvent trop tardifs.

FRANCE 3

Françoise a 78 ans, elle est venue passer une mammographie. Après 74 ans, le dépistage organisé du cancer du sein s'arrête. La patiente est venue avec une ordonnance de son médecin. L'âge reste le principal facteur de risque. 24% des nouveaux cas de cancer du sein ont plus de 74 ans. "J'ai eu pas mal d'amis qui ont eu un cancer du sein, je préfère donc avoir un dépistage", avoue Françoise. Surtout qu'à cet âge-là, les cancers sont diagnostiqués à un stade plus avancé. "C'est le cas chez des personnes âgées où l'on découvre des tumeurs de volume important", explique le Dr Jean-Yves Seror, radiologue. 

Traitements plus compliqués 

48% des décès dus au cancer du sein interviennent chez les femmes âgées de plus de 74 ans. À cause des diagnostics tardifs et des pathologies liées au vieillissement qui fragilisent les patientes et compliquent les traitements. "C'est plus compliqué de faire une chimiothérapie chez une patiente âgée. C'est plus compliqué de mobiliser une patiente pendant six semaines pour faire une radiothérapie chez une patiente âgée", avoue le Dr Roman Rouzier, directeur médical et chirurgien à l'Institut Curie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme passe une mammographie. (Illustration). 
Une femme passe une mammographie. (Illustration).  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)