Cancer de la peau : les antioxydants pourraient favoriser la prolifération des métastases

Les antioxydants produits par l'organisme retardent le vieillissement des cellules. Mais lorsque les cellules en question sont cancéreuses, ces molécules seraient loin d'être bénéfiques pour notre santé. Selon deux études publiées à une semaine d'intervalle dans les revues Science Translational Medicine et Nature, la prise d'antioxydants pourrait même favoriser la propagation de métastases si un mélanome est déjà présent.

Les premiers travaux, publiés le 7 octobre 2015, concernent l'injection d'acétylcystéine (précurseur du glutathion, un protecteur cellulaire du stress oxydatif) dans l'organisme de souris greffées avec des mélanomes humains. Selon les données présentées, ces cancers se développent plus vite - avec une prolifération de métastases - dans le groupe d'animaux traités par ces antioxydants que dans le groupe témoin.

Une semaine plus tard, la revue Nature publie des résultats analogues, obtenus par une équipe nord-américaine. Les expériences, également menées chez la souris, montrent que les métastases du mélanome se développent plus vite chez les animaux traités supplémentés avec des antioxydants.

Le risque identifié chez la souris dans ces deux études n'a pas encore été confirmé chez l'homme.

Les analyses réalisées par ces chercheurs suggèrent que les cellules de mélanome métastasées connaissent des niveaux très élevés de stress oxydatif. "Ceci conduit à la mort de la plupart des cellules métastatiques", explique dans un communiqué, Sean Morrison, co-auteur de la seconde étude. Des antioxydants limiteraient la destruction des métastases, et favoriseraient de facto leur prolifération. "Les cellules cancéreuses [profiteraient] davantage des antioxydants que les cellules normales." Son équipe avance l'hypothèse que favoriser le stress oxydatif des cellules cancéreuses, via des traitements ciblés par pro-oxydants, pourrait freiner la prolifération des métastases.

Sources :

  • Antioxidants can increase melanoma metastasis in mice. M.O. Bergo et coll. Science Translational Medicine, 7 Oct 2015. doi: 10.1126/scitranslmed.aad3740
  • Oxidative stress inhibits distant metastasis by human melanoma cells. E. Piskounova et coll. Nature, 14 octobre 2015. doi:10.1038/nature15726