Chimie : le prix Nobel décerné à la chercheuse française Emmanuelle Charpentier

Emmanuelle Charpentier et Jennifer A. Doudna : un duo féminin franco-américain qui est désormais détenteur d’un prix Nobel de chimie. Ce sont les travaux sur l’ADN des deux scientifiques qui leur ont valu ce prix

FRANCE 3

À Berlin (Allemagne), le mercredi 7 septembre, lors de la 65e cérémonie des prix Nobel de chimie, c’est Emmanuelle Charpentier, une scientifique française et sa collègue américaine Jennifer A. Doudna, qui se sont emparées de la fameuse récompense. "J’étais très émue car j’avais du mal à réagir et comprendre que c’était réel", a déclaré la chercheuse de 51 ans. Une récompense méritée pour celle qui était déjà décrite comme "différente" par son professeur de biologie.

Ses travaux sur le "ciseau moléculaire" récompensés

Ce prix Nobel récompense ses travaux sur la génétique. Avec sa collègue Jennifer A. Doudna, elle a mis au point la méthode des ciseaux moléculaires. Au sein d'une même cellule, on découpe un gène défaillant et on le remplace par un gène sain. Une technique révolutionnaire, qui permettrait des avancées dans de nombreux domaines, sur les plantes comme sur les animaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chercheuse française Emmanuelle Charpentier pose après avoir remporté le prix Nobel de chimie en compagnie de l\'Américaine Jennifer Doudna, le 7 octobre 2020.
La chercheuse française Emmanuelle Charpentier pose après avoir remporté le prix Nobel de chimie en compagnie de l'Américaine Jennifer Doudna, le 7 octobre 2020. (KAY NIETFELD / DPA / AFP)