Vienne : 800 kilos de faux steaks sont toujours dans les frigos du Secours populaire

Le fournisseur a jusqu'à fin août pour les récupérer. Après, il paiera des pénalités.

Les faux steaks hachés surgelés conservés dans les locaux du Secours populaire de la Vienne, à Poitiers.
Les faux steaks hachés surgelés conservés dans les locaux du Secours populaire de la Vienne, à Poitiers. (VINCENT HULIN / RADIO FRANCE)

Un mois après le scandale des faux steaks, 800 kilos sont toujours conservés dans la chambre froide du Secours Populaire de la Vienne, rapporte mardi 16 juillet France Bleu Poitou. Début juin, des faux steaks hachés surgelés contenant du soja, de l'amidon ou encore de la peau, ont été vendus à quatre associations françaises (la Croix-Rouge, les Restos du cœur, le Secours populaire et la Fédération française de banques alimentaires) par une entreprise française. Les humanitaires doutant de la qualité du produit avaient alerté la répression des fraudes.

Le fournisseur n'est toujours pas venu récupérer ses produits frauduleux

Un mois plus tard, au Secours populaire de la Vienne, les 800 kilos de viande impropres à la consommation n'ont pas bougé d'un pouce. "À cette période normalement la chambre froide ne tourne plus, mais là on n'a pas le choix", explique Nicolas Xuéreb, le responsable de la fédération départementale. L'association attend que le fournisseur vienne les chercher. "Ils ont jusqu'à fin août pour le faire, après ça sera des pénalités, mais en attendant, on consomme de l'électricité à faire tourner notre chambre froide et puis on va avoir un problème de place d'ici là, puisqu'on attend nos commandes de steaks pour la rentrée, et on ne pourra pas les stocker faute de place."