Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Corée du Sud : quand la K-pop se met au service de la K-food, c'est comme si Julien Doré chantait la blanquette de veau

C'est un peu comme si Orelsan ou Julien Doré chantaient la blanquette de veau ou la tarte tatin... En Corée du Sud, les stars de la K-pop, cette musique populaire au succès phénoménal, enregistrent des albums à la gloire de... la K-food, la cuisine coréenne qui commence à s'imposer dans le monde. Extrait de "Complément d'enquête" dans les coulisses d'une opération de marketing planétaire.

Voir la vidéo
COMPLÉMENT D’ENQUÊTE / FRANCE 2

Orelsan ou Julien Doré chantant une ode à la blanquette de veau et à la tarte tatin, vous imaginez ? En Corée du Sud, des stars très patriotes n'hésitent pas : certains ont enregistré des albums de commande à la gloire de la cuisine coréenne. Après la K-pop Gangnam Style de Psy ou du boys band BTS (qui va remplir deux fois le Stade de France au printemps 2019) et avec son aide, la K-food se lance à la conquête de la planète.

Si la gastronomie coréenne explose déjà dans l’Hexagone, ce n'est pas par hasard. C'est le résultat d'une stratégie de "soft power" pilotée depuis dix ans par la Corée du Sud. Dans les imposants bureaux de l'agence aT Center, qui dépend du ministère de l'Agriculture, tout est mis en œuvre pour vendre la marque Corée à l'étranger. Son vice-président a reçu une équipe de "Complément d'enquête". 

La K-food veut détrôner la cuisine chinoise 

"Quand j'étais jeune, confie M. Shin, j'écoutais des chansons pop américaines, et ça m'a donné envie de manger des hamburgers. Plus tard, quand j'ai écouté des chansons françaises, j'ai eu envie de visiter Paris et la France, et de déguster des plats français. Ce sera pareil pour la cuisine coréenne ! Les gens dans le monde sont fans de la K-pop. Ça les amène à s'intéresser à la Corée et, tout naturellement, à vouloir manger nos plats."

La K-pop, une arme de séduction massive au service de la K-food ? "Aujourd'hui, il faut reconnaître que la cuisine chinoise et la cuisine japonaise sont les plus populaires, mais, assure M. Shin, confiant, ce sera bientôt au tour de la K-food, la cuisine coréenne, de s'imposer."

Extrait de "Corée : la diplomatie du goût", un reportage à voir dans "Complément d'enquête" le 7 mars 2019.

Corée du Sud : quand la K-pop se met au service de la K-food
Corée du Sud : quand la K-pop se met au service de la K-food (COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2)