Des fromages de chèvre de la société Mounier retirés de la vente après une suspicion de contamination à la salmonelle

Les fromages retirés, fabriqués avec du lait cru conformément aux normes de l'AOP (appellation d'origine protégée), ont été commercialisés depuis le 21 juillet sur l'ensemble du territoire national.

La société Mounier a annoncé, le 10 août 2018, avoir rappelé des lots de fromages au lait de chèvre \"Pélardon\", en raison d\'une suspicion de contamination à la salmonelle. 
La société Mounier a annoncé, le 10 août 2018, avoir rappelé des lots de fromages au lait de chèvre "Pélardon", en raison d'une suspicion de contamination à la salmonelle.  (INFRA / PHOTONONSTOP / AFP)

Si vous êtes amateur de ce type de fromages, attention. La société Mounier a annoncé, vendredi 10 août, avoir rappelé des lots de fromages au lait de chèvre Pélardon, en raison d'une suspicion de contamination à la salmonelle.

Les fromages retirés, fabriqués avec du lait cru conformément aux normes de l'AOP (appellation d'origine protégée), ont été commercialisés depuis le 21 juillet sur l'ensemble du territoire national, dans les commerces de détail et sur les marchés locaux, a-t-elle précisé un communiqué.

Les lots concernés sont ceux dont la date de consommation est comprise entre le 10 et le 29 juillet, dont le numéro d'agrément de l'établissement producteur est FR 48.122.011 CE. L'ensemble de ces fromages AOP Pélardon ont été retirés de la consommation "suite à la mise en évidence de la présence de salmonelles".

Rapporter le fromage au point de vente

Mais les consommateurs qui les auraient achetés avant ce retrait, et les détiendraient, doivent soit les détruire, soit les rapporter au point de vente où ils ont été achetés, a expliqué la fromagerie.

"Les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles gastro-intestinaux souvent accompagnés de fièvre dans les quarante-huit heures qui suivent la consommation des produits contaminés", a-t-elle rappelé. "Ces symptômes peuvent être aggravés chez les jeunes enfants, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées", a ajouté Mounier.

Les personnes qui auraient consommé les fromages concernés et présenteraient ces symptômes sont invitées à consulter leur médecin, a ajouté la société. Celle-ci se tient à la disposition des consommateurs pour répondre à leurs questions au 04.66.48.58.78.