Scandales alimentaires : la bactérie E. coli traquée des abattoirs à l'assiette

Les scandales sanitaires ont entraîné de nouvelles mesures préventives. La bactérie E. coli inquiète bien au-delà de nos frontières.

France 2

Elle se niche dans les intestins des mammifères et contamine nos viandes. L'E. coli est une bactérie particulièrement dangereuse. Il existe plusieurs souches, certaines pouvant provoquer des infections aux lourds symptômes, comme des diarrhées hémorragiques ou des insuffisances rénales. Selon les dernières estimations, de 2008 à 2013, les autorités recensent 372 hospitalisations par an et quatre décès. Répression des fraudes et brigade vétérinaire, les services de l'État disposent d'une centaine d'enquêteurs pour contrôler la filière des abattoirs aux lignes de production. Les entreprises doivent également réaliser leurs propres contrôles.

Bien cuire la viande à cœur pour éviter la contamination

En 2013, le scandale de la viande de cheval retrouvée dans des lasagnes a entraîné un renforcement de la réglementation. Un réseau d'alerte européenne est alors créé. Le meilleur moyen d'éviter toute contamination à l'E. coli est de bien cuire la viande à cœur.

Le JT
Les autres sujets du JT
De la viande de boeuf avariée a été vendue dans des boucheries françaises.
De la viande de boeuf avariée a été vendue dans des boucheries françaises. (PHOTO12 / GILLES TARGAT / AFP)