Scandale Buitoni : une enquête ouverte suite aux intoxications

Publié Mis à jour
Scandale Buitoni : une enquête ouverte suite aux intoxications
Article rédigé par
H. Puffeney, M. Lecointre, S. Pichavant, J. Weyl, O. Labalette, V. Castel - franceinfo
France Télévisions

Après divers cas d'hospitalisations et de décès suite à la consommation de pizzas Buitoni, le parquet de Paris a décidé d’ouvrir une information judiciaire pour homicides et blessures involontaires, mise en danger de la vie d’autrui et tromperie sur la marchandise.

L’usine Buitoni de Caudry (Nord) est toujours fermée, vendredi 13 mai, à la suite d’un ordre préfectoral. De nombreux manquements ont été trouvés. Épinglée pour un risque de prolifération à la salmonelle, des rongeurs avaient également été découverts ainsi qu’un manque de nettoyage des différents espaces de travail. Suite à de tels éléments, les parents des victimes réclament un arrêt de la vente des produits de la marque Buitoni.

Fraich’Up et les autres

Une enquête pour homicides et blessures involontaires, mise en danger de la vie d’autrui et tromperie sur la marchandise va être menée sous la direction d’un juge d’instruction. L’ouverture de cette information judiciaire permettra aux différentes parties civiles de l’affaire de pouvoir consulter les pièces du dossier. Ils espèrent ainsi obtenir des informations sur la chaîne de fabrication et une explication sur ces intoxications alimentaires. Pour l’instant, seule la gamme "Fraich'Up" est concernée, même si d’autres plaintes ont été déposées contre d’autres articles de la marque.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.