Santé : zéro alcool pendant la grossesse

Une étude nationale de l'agence de santé publique révèle qu'un seul verre d'alcool consommé pendant la grossesse peut nuire gravement au fœtus. 

Voir la vidéo
France 2

Grossesse et alcool ne font jamais bon ménage. Il y a 17 ans, Caroline a donné naissance à sa fille Chloé. Ses huit premières semaines de grossesse ont été ponctuées de plusieurs soirées arrosées. Elle ne se savait pas enceinte. Née prématurément, Chloé a un retard de croissance et des troubles qui ne cessent de se multiplier. "À ce moment-là, moi je pense qu'elle est autiste", raconte Caroline. Des déficits de l'attention, mais aussi des problèmes de vision d'audition, sans compter une phobie scolaire. Ce n'est qu'il y a deux ans que sa maman fait le rapprochement : sa fille a des troubles liés à l'alcoolisation fœtale. 

Lancement d'une campagne de sensibilisation 

L'alcool passe la barrière du placenta et le fœtus le subit de plein fouet alors que ses organes sont en pleine formation. Une campagne de sensibilisation est lancée dimanche 9 septembre. Depuis 2007, un pictogramme informe les femmes enceintes du danger sur les bouteilles d'alcool. Ce logo est trop discret pour la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Une femme sur 10 déclare consommer de l'alcool occasionnellement pendant sa grossesse. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ventre d\'une femme enceinte, le 22 octobre 2015.
Le ventre d'une femme enceinte, le 22 octobre 2015. (MAXPPP)