Santé : mise en garde sur les graines de pavot

La direction générale de la santé (DGS) met en garde sur la consommation de graines de pavot. Ces dernières contiennent de la morphine et de la codéine.

FRANCE 2

Des petites graines sombres au goût prononcé qui parsèment certains de nos pains. Les graines de pavot sont dans le viseur des autorités sanitaires après la découverte de fortes teneurs en opiacé, une substance addictive à haute dose. Fatigue, démangeaisons et vomissements, les effets secondaires sont nombreux. L'alerte vient de l'équipe du Centre antipoisons de Paris. Après des signalements, des analyses préliminaires sont effectuées en laboratoires. Les sandwichs aux graines de pavot étudiés contiennent 4 mg de morphine, soit la moitié d'une dose classique en hôpital.

Des graines mal lavées ?

"Les graines de pavot elles-mêmes ne contiennent pas de morphine ni de codéine, mais elles sont enduites de sucs au moment où on les extrait. (...) Si elles sont mal nettoyées, il en reste et c'est ce qui a été retrouvé dans les analyses", indique Dr Jérôme Langrand, chef de service du Centre antipoisons. Il faudra plusieurs jours pour déterminer le nombre de lots concernés. En attendant, les autorités déconseillent les graines de pavot aux personnes à risque.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bagels avec des graines de pavot dans un supermarché à New York (Etats-Unis). 
Des bagels avec des graines de pavot dans un supermarché à New York (Etats-Unis).  (RICHARD B. LEVINE / NEWSCOM / SIPA)