Provence : comment éviter les mauvaises herbes ?

France 2 a enquêté sur les herbes de Provence. La grande majorité ne vient pas de Provence, mais plutôt de Pologne ou du Maroc, car il n'existe aucun label. Alors, comment éviter les arnaques ?  

Voir la vidéo
FRANCE 2

Emblème du terroir provençal, incontournable du barbecue de l'été : les herbes de Provence. Poussent-elles vraiment au sud de la Provence ? Au pied de la montagne Sainte-Victoire, à Trets (Bouches-du-Rhône), au coeur de la Provence, Yves Michel soigne ses trois hectares de terres agricoles, où il cultive des ingrédients indispensables au mélange d'herbes de Provence : du thym, du romarin, et de la sarriette. Ses aromates sont ensuite transportés dans cette coopérative, où ils sont séchés, découpés, puis patiemment triés pour enlever la terre et les branches. Un travail méticuleux qui permet d'obtenir un label, le label rouge, défini par une recette très précise : 27% d'origan, de sarriette et de romarin, et 19% de thym.30 fois moins d'huiles essentielles 

L'appellation "herbes de Provence" n'est pas protégée

Alors les vendeurs peuvent mettre n’importe quels aromates dans un sachet, et l'étiqueter "Herbes de Provence". En caméra discrète sur un marché du sud de la France, où tous les vendeurs l'assurent, leur produit serait 100% local - nous avons acheté un sachet pour l'emporter dans un laboratoire afin de le comparer aux herbes de Provence de notre producteur local. Nous allons faire mesurer la teneur en huiles essentielles : plus il y en a, meilleure est la qualité. La différence est flagrante : le sachet du marché contient 30 fois moins d'huiles essentielles. Comment le consommateur peut-il reconnaitre les bonnes herbes de Provence : regarder s'il y a de la poussière au fond du sachet. "Cela veut dire que les herbes ont été broyées et ont voyagé", selon le chef, Nicolas Bottero, spécialiste de la cuisine provençale. Ensuite, les herbes doivent être bien vertes. Et enfin, sentir les arômes. Enfin, il faut bien lire l'étiquette, comme l'explique le chef : "Si on marque "produit en Provence", on comprend qu'il y a le producteur  qui a ramassé ses herbes dans la Garrigue sur un territoire donné. En revanche, "Produit de Provence, je peux fabriquer de la confiture ici et acheter mes fruits n’importe où et marquer produit de Provence".  

Le JT
Les autres sujets du JT
Herbes de provence.
Herbes de provence. (FRANCE 2)