Prix en hausse : que contient réellement la loi alimentation ?

Quelles vont être les conséquences de la nouvelle loi alimentation ? Les prix de centaines de produits de grandes marques devraient augmenter afin de protéger les agriculteurs et producteurs.

FRANCE 2

Les prix devraient augmenter en supermarchés. L'entrée en vigueur de la loi alimentation vendredi 1er février a pour conséquence une hausse des tarifs sur des centaines de produits de grandes marques. Mais que contient cette loi ? Julien Duponchel, journaliste France 2, explique qu'elle comprend "trois grandes mesures avec un objectif : mieux rémunérer les producteurs".

Rien n'oblige les distributeurs à mieux rémunérer les producteurs

Une de ces mesures : moins de promotions. "Un produit acheté = un produit offert, c'est interdit, désormais il faudra au minimum deux produits achetés pour un produit offert", explique le journaliste.

L'autre point c'est la question du seuil de revente à perte. "Les distributeurs avaient pour habitude de vendre avec très peu de marge les produits les plus prisés comme les sodas, le fromage ou le café. Dès aujourd'hui [vendredi 1er février], ils doivent les vendre avec une marge de 10% minimum", poursuit Julien Duponchel. Cette loi ne va toutefois pas les obliger à mieux rémunérer les agriculteurs avec cette marge supplémentaire. "Seule la répression des fraudes vérifiera la cohérence des prix", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des promotions dans un supermarché, à Montesson (Yvelines).
Des promotions dans un supermarché, à Montesson (Yvelines). (LIONEL BONAVENTURE / AFP)