Prix du pain : les initiatives des boulangers pour limiter les coûts

Publié Mis à jour
Prix du pain : les initiatives des boulangers pour limiter les coûts
France 2
Article rédigé par
O. Poncelet, B. Briffaut, T. Breton, M. Barrois, J. Durant-Erouart - France 2
France Télévisions

Le prix du blé a encore battu un record, à plus de 438 euros la tonne, lundi 16 mai. Face à cela, les artisans boulangers rivalisent d’ingéniosité pour limiter les coûts.

Farine de blé, beurre, huile, œuf, tout augmente pour le boulanger. Pour réussir ses baguettes, il lui faut aussi des fours bien chauds, des fours électriques, et la facture atteint des sommets, jusqu’à 3 000 euros par mois. Alors il essaie d’utiliser ses fours le moins possible. "On va essayer de regrouper les fournées au niveau du pain pour diminuer les consommations d’énergie. Et on va éteindre le four une heure dans la journée", dit Maxime Anract, boulanger chez Maison Collet.

Il réduit ses invendus en poudre

Comme ses marges se réduisent, il n’y a pas de petites économies. Le boulanger éteint également les lumières et va chercher ses baguettes dans le noir. Toutes les idées sont bonnes à prendre pour s’en sortir. À Saure, dans les Landes, le patron a investi dans un broyeur. Depuis, il ne jette plus ses invendus, il les réduit en poudre. "L’excès de chapelure sera réutilisé à 20 % pour la refabrication d’une baguette, qu’on appelle 'la baguette éco'", explique Yoann Porteu, boulanger chez Ô petit Creux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.