Pauvreté : le recours à l’aide alimentaire a augmenté en 2020

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
F.Griffond - France 3
France Télévisions

La crise sanitaire a causé de graves conséquences en France. Le rapport annuel du Secours catholique a été publié le jeudi 18 novembre. Près de 7 millions de personnes ont eu recours à l’aide alimentaire en 2020. Florence Griffond, journaliste France Télévisions, explique la situation

En 2020, près de 10% des Français ont eu recours à la soupe populaire et 57% d’entre eux y sont allés pour la première fois, d’après les chiffres du Secours catholique. Certains sont même retournés à la soupe populaire plusieurs années après leurs derniers recours à celle-ci. Preuve que la crise sanitaire a eu des conséquences dramatiques sur des millions de Français.

Qui sont les demandeurs d’aides alimentaires

D’après le Secours catholique, il y a, parmi les demandeurs, des étudiants, des indépendants, des retraités, des chômeurs ou des étrangers. En outre, on retrouve également des salariés à temps partiel ou mis au chômage partiel et qui vivaient déjà sur le fil. Quelque 27 % des bénéficiaires d’aides alimentaires déclarent que ne pas manger pendant une journée complète est assez fréquent. En moyenne, les bénéficiaires vivent avec 537 euros par mois, soit une baisse de 6 euros par rapport à 2019, alors que le seuil de pauvreté est de 1 102 euros par mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.