Pâques : 2019 est une année "exceptionnelle pour le chocolat équitable"

Cette année, 80 marques de chocolat équitable sont disponibles en France, soit deux fois plus que l'an passé. 

En 2018, le chocolat équitable représentait moins d\'un demi-pour cent du marché. Un an plus tard, c\'est plus du double.
En 2018, le chocolat équitable représentait moins d'un demi-pour cent du marché. Un an plus tard, c'est plus du double. (DOMINIQUE ANDRE / BIM)

Les Français ont acheté 14 750 tonnes de chocolat pour Pâques ! Cela représente un peu plus d'un kilo par personne, soit 19 euros en moyenne. Il faut dire que les Français sont parmi les plus grands amateurs de cacao, à la sixième place dans le monde. 

Et désormais, il est facile de trouver des chocolats bio, équitables voire les deux. Cette année, 80 marques équitables sont disponibles. C'est deux fois plus que l'an dernier. Et la grande distribution n'est pas en reste : tout le chocolat de marque Monoprix sera désormais labellisé "commerce équitable Max Havelaar". Chez Lidl, le chocolat est aussi 100% équitable. "Aujourd'hui le client, quelque part, il n'a plus le choix chez Lidl. Quand il achète du chocolat, il est forcément équitable, explique Michel Biéro, directeur des achats. Nous, ce que l'on veut faire, c'est sensibiliser notre consommateur en expliquant que c'est un chocolat responsable, durable. Bien sûr il faut aider les éleveurs laitiers, les éleveurs porcins en France, mais on peut aussi soutenir la production de cacao à l'autre bout du monde, mais tout en maîtrisant les coûts. On n'est pas philanthrope pour autant, on gagne correctement notre vie. L'idée, c'est comment mieux répartir la valeur pour que ce soit gagnant-gagnant-gagnant." 

Le reportage de Sophie Auvigne
--'--
--'--

Il y a un an, le chocolat équitable représentait moins d'un demi pour cent du marché. Aujourd'hui, c'est plus du double, soit 56 grammes sur les sept kilos consommés chaque année par chaque Français. Ce n'est pas du tout une miette pour Blaise Desbordes, directeur de Max Havelaar, l'ONG qui agit pour le commerce équitable. "Je peux dire que la situation a changé et que 2019 c'est une année exceptionnelle pour le chocolat équitable à Pâques, assure-t-il. Ce qui n'est pas facile, c'est d'aller chercher du chocolat dans des meilleures conditions auprès des petits planteurs en Côte d'Ivoire ou au Ghana, mais une fois qu'il est arrivé au Havre ou à Marseille, ça devient plus simple parce que la France est très très riche d'un tissu de PME dans le chocolat et eux ils savent innover. Et là, à Pâques, ils ont bien senti que la tendance, c'est la consommation responsable." 

L'équitable croît de 10, de 20% depuis plusieurs années donc les chocolatiers sont au rendez-vous.Blaise Desbordes, directeur de Max Havelaarà franceinfo

Le cacao fait vivre près de sept millions de planteurs dans le monde, et 30 000 personnes en France.