Obésité : un fléau très présent en Nouvelle-Calédonie

À l'occasion du 4 mars, la journée mondiale de lutte contre l'obésité, la question se pose quant aux moyens pour repousser cette maladie.

France 3

Un quart de la population mondiale pourrait être en surpoids d'ici 25 ans. La France est également concernée. En Nouvelle-Calédonie, deux personnes sur trois sont obèses. Les femmes et les hommes sont concernés, à tout âge. Avec 67% des 18-60 ans en surcharge pondérale, le gouvernement envisage de taxer les produits sucrés. Les sodas, jus de fruits, bières, bonbons ou encore les glaces sont dans le viseur de la taxe. Plus le produit est sucré, plus il coûtera cher.

Une taxe plus forte qu'en Hexagone

Une décision qui laisse sceptiques certains Néo-Calédoniens. "Je pense qu'il y a de la prévention à faire avant de rajouter des taxes. Les gens consomment du sucre parce qu'ils en vendent plein les magasins", observe une passante. Une décision qui irait plus loin que la législation actuellement en vigueur en France métropolitaine. La situation reste urgente en Nouvelle-Calédonie, où 14 000 personnes sont atteintes de diabète. Les retombées de la taxe doivent créer des formations, afin d'apprendre aux individus à mieux manger.

Le JT
Les autres sujets du JT
À l\'occasion du 4 mars, la journée mondiale de lutte contre l\'obésité, la question se pose quant aux moyens pour repousser cette maladie.
À l'occasion du 4 mars, la journée mondiale de lutte contre l'obésité, la question se pose quant aux moyens pour repousser cette maladie. (France 3)