VIDEO. Chez McDonald’s, polémique autour du prix d'un verre d'eau du robinet

Le groupe McDonald’s, qui souhaitait communiquer sur le fait qu’il avait décidé de bannir les bouteilles de plastique de ses points de vente d’ici la fin de l’année pour des raisons écologiques, se retrouve dans une polémique. Explications.

FRANCE 2

Se servir un verre d’eau du robinet est un geste banal. Mais chez Mc Donald’s, c’est un produit vendu. La raison avancée est écologique, et part d’une bonne intention, puisque le but est de ne plus vendre d’eau en bouteille plastique. Désormais, l’eau est servie dans des gobelets cartons et vient a priori du robinet. Le problème est qu’elle est vendue entre cinq et sept euros le litre. L’eau, présentée comme "microfiltrée", est précisément vendue 2,50 euros les 40cl, soit plus de six euros le litre.

"L’eau classique filtrée plus plus plus"

"C’est l’eau classique qui est filtrée par une autre machine que l’eau du robinet, c’est l’eau de la ville, mais filtrée plus plus plus plus", explique un gérant. "Ça n’a pas de sens, l’eau qu’on boit est censée être potable, ils vendent du vent", déplore un riverain. Pourtant, rien n’est illégal. En effet, "le verre d’eau gratuit n’est absolument pas obligatoire" selon la loi. La firme assure que cette eau représente un coût pour tous les restaurants.

Parmi nos sources

Francois Carlier, délégué général - Association nationale de consommateurs et usagers

McDonald's

Liste non exhaustive

Le JT
Les autres sujets du JT
Le groupe McDonald’s, qui souhaitait communiquer sur le fait qu’il avait décidé de bannir les bouteilles de plastique de ses points de vente d’ici la fin de l’année pour des raisons écologiques, se retrouve dans une polémique. Explications.
Le groupe McDonald’s, qui souhaitait communiquer sur le fait qu’il avait décidé de bannir les bouteilles de plastique de ses points de vente d’ici la fin de l’année pour des raisons écologiques, se retrouve dans une polémique. Explications. (CAPTURE ECRAN FRANCE 3)