Affaire Lactalis : 100 000 personnes signent une pétition pour "la transparence sur la production des laits infantiles"

Ces signatures seront présentées aux trois ministres concernés, le 26 janvier.

Des lots de lait infantile Picot, produits par Lactalis.
Des lots de lait infantile Picot, produits par Lactalis. (CLAUDE PRIGENT / MAXPPP)

La pression sur Lactalis prend de l'ampleur. Mardi 23 janvier, plus de 100 000 personnes avaient signé une pétition réclamant "la transparence sur la production des laits infantiles" sur le site Change.org. Les signatures seront remises le 26 janvier lors d’une rencontre avec les ministères de l’Économie, de la Santé de l’Agriculture. 

"Nous attendons, lors de cette rencontre interministérielle, des réponses aux questions qui sont posées depuis plusieurs semaines afin que cela ne puisse plus jamais arriver, a expliqué Quentin Guillemain, président de l’Association des familles victimes du lait contaminé aux salmonelles. Quand et comment cette bactérie est elle arrivée dans l’usine Lactalis de Craon ? Qu’à fait l’entreprise quand elle l’a détecté ?"

Une enquête ouverte pour "mise en danger d'autrui"

La semaine dernière, des perquisitions ont été menées sur cinq sites du groupe Lactalis dans l'enquête sur les laits infantiles contaminés aux salmonelles. Le 22 décembre dernier, le pôle santé publique du parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour blessures involontaires, mise en danger de la vie d'autrui et tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine, notamment.