Inflation : la filière de la viande frappée par la hausse des prix

Publié
Inflation : la filière de la viande frappée par la hausse des prix
France 2
Article rédigé par
M.Justet, T.Paga, T.Grosse, M.Anglade, M.Beaudoin, T.Germain, M.Marini - France 2
France Télévisions

En France, cela faisait 37 ans que l'inflation n'avait pas atteint une telle progression. Les prix ont en effet augmenté de 4,8% sur un an, au mois d'avril. Ceux des produits alimentaires continuent de s'envoler avec en tête, notamment, ceux de la viande.

Qu'elle soit blanche ou rouge, manger de la viande coûte de plus en plus cher aux Français. Depuis un mois, les prix ont augmenté de 5% en moyenne. Chez un artisan-boucher à Vernon (Eure), les clients doivent débourser en moyenne un euro de plus par kilo de bœuf ou de porc. "Ça a augmenté, mais pas spécialement que chez le boucher", témoigne une cliente.

Toute une filière frappée par la hausse des prix

Des augmentations qui, selon le boucher, s'expliquent par des factures plus salées ces derniers mois. Bouchers, transporteurs, éleveurs : c'est toute une filière qui répercute aujourd'hui ses surcoûts aux consommateurs. Cela commence dès le champ. À Sorbiers (Loire), Gérard Gallot élève 80 vaches. Depuis un an, entre le fourrage pour son cheptel et le gazole de son tracteur, ses charges se sont envolées. "Sur une exploitation comme la nôtre, c'est 10 000 à 15 000 euros de plus par rapport à l'année passée", explique Gérard Gallot. Il vend donc plus cher sa viande aux industriels de la grande distribution. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.