Hérault : l'invasion des moules géantes

Dans l'Hérault, les moules géantes chinoises menacent les mollusques autochtones.

FRANCE 3

À Florensac dans l'Hérault, le barrage de Bladier Ricard est un coin connu des pêcheurs. Le biologiste Vincent Prié se prépare à plonger à la recherche de moules d'eau douce. Les moules de ce cours d'eau sont aujourd'hui menacées par une nouvelle espèce envahissante. Au fond de l'Hérault, de drôles de formes percent la vase. À première vue, il s’agit d'une moule comme les autres. Mais à y regarder de plus près, il s'agit d'un mollusque plus grand qu'une main, pouvant peser jusqu'à 1 kg : la moule géante. "Elle vient de Chine, elle a été introduite d'abord en Roumanie par des poissons, parce que la particularité de ces espèces-là, c'est qu'elles vont faire des larves qui se logent dans les branchies", explique Vincent Prié.

Des larves plus compétitives

Depuis plusieurs années, le biologiste étudie la colonisation de l'anodonte chinois, le nom scientifique de cette moule hors-norme. Les moules se sont désormais répandues dans la France entière et cela a des conséquences sur la reproduction des mollusques. Les larves de la moule géante sont beaucoup plus compétitives que celles du mollusque européen. Trente ans après son arrivée en France, l'anodonte chinois est en passe de remplacer les moules autochtones.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans l\'Hérault, les moules géantes chinoises menacent les mollusques autochtones.
Dans l'Hérault, les moules géantes chinoises menacent les mollusques autochtones. (FRANCE 3)