Cet article date de plus de deux ans.

Gastronomie : les fruits confits, la douceur provençale de l'hiver

Publié
Gastronomie : les fruits confits, la douceur provençale de l'hiver
Gastronomie : les fruits confits, la douceur provençale de l'hiver Gastronomie : les fruits confits, la douceur provençale de l'hiver (France 3)
Article rédigé par France 3 - France 3 Provence-Alpes, J. Gerbault, N. Carme, J-P. Mallet
France Télévisions
France 3

Le fruit confit est l'un des produits stars des fêtes dans le sud de la France. Rencontre avec Éric Andriotti, confiseur à Aix-en-Provence, qui livre quelques-uns des secrets de la douceur sucrée pour le 12/13 du mercredi 29 décembre. 

La recette du fruit confit est une tradition très ancienne en Provence : du sucre, de l'eau, et du glucose. Les produits sont vidés de leur eau, remplacée par du sirop. Il faut compter 15 bains de sucre dans des chaudrons, durant cinq à six semaines. Vient ensuite le glaçage, pour éviter que le fruit ne colle au doigt. "C'est un travail très artisanal et très délicat. Pour certains fruits, il faut y aller vraiment délicatement, parce que le fruit est fragile", indique Éric Andreotti, confiseur.   

Une période décisive    

Cette délicatesse a un prix : environ 90 euros le kilo. L'entreprise produit entre trois à six tonnes de fruits confits suivant les années. "Entre le 20 novembre et le 20 janvier, on va avoir plus de 50% de notre consommation et de nos ventes en fruits confits", explique Pierre Gignoux, directeur de la confiserie, qui vante "un produit d'excellence".   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.