Gastronomie : le gibier au menu des repas de fêtes de fin d’année

Publié
Gastronomie : le gibier au menu des repas de fêtes de fin d’année
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Arnold, E.Daeschler, B.Tanguy - France 2
France Télévisions

C’est peut-être l’un des plats qui orneront vos tables du réveillon. Les bouchers croulent sous les commandes de gibier à l’approche des fêtes. Visiblement cette année, civets, faisans en cocotte ou encore terrines ont la cote.

Valoriser le produit de la chasse locale. C’est le credo d'une entreprise alsacienne, spécialisée dans la découpe et dans la transformation du grand gibier. Et en cette fin d’année, l’atelier croule sous les commandes. Celles-ci passées sur internet seront expédiées un peu partout en France. "C’est la grosse période du gibier. Même si on essaie de la désaisonnaliser, il reste quand même une saison du gibier, c’est Noël et le Nouvel An", confirme Edouard Rapp, Co-fondateur de Nemrod.

Plus facile à cuisiner

Un plat de gibier pour les fêtes. La tradition semble toujours bien ancrée, notamment en Alsace. Alors en boutique aussi les clients défilent, tous amateurs de gibier. "C’est une viande naturelle, sauvage, saine", apprécie un client. Un gibier aussi très présent dès l’automne sur les cartes des restaurants alsaciens. Comme dans la cuisine de ce chef installé au pied des Vosges. Une cuisson douce, une viande servie rosée, et du gibier proposé en pot-au-feu plutôt qu’en civet. Loin du lièvre à la royale ou de la daube, le gibier se veut aujourd’hui plus facile à cuisiner et moins fort en goût. Selon la Fédération nationale des chasseurs, 15 000 tonnes de gibier sont consommées chaque année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.