Feuilleton : les ouvriers de l'excellence (4/5)

Les Meilleurs ouvriers de France récompensent l'excellence artisanale de 230 métiers.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Au concours des Meilleurs ouvriers de France, les huit finalistes de la catégorie art floral doivent réaliser une parure de mariée. Michaël, déjà champion du monde, tente de décrocher pour la première fois le titre de Meilleur ouvrier de France. Ce n'est pas véritablement un concours, car il n'y a pas de classement. Tous les candidats qui atteignent le niveau de note exigé obtiennent le ruban bleu, blanc, rouge. La compétition se déroule à Chartres (Eure-et-Loir), dans un salon de l'artisanat, au milieu d'un public admiratif. Après 3h30 de gestes minutieux, la parure de mariée doit être présentée pour être notée. Pour la cinquième des six épreuves finales, les candidats devront réaliser un paravent. 

Les pâtissiers mettent les bouchées doubles 

À Arras (Pas-de-Calais), la pierre est à l'honneur, c'est la finale des Meilleurs ouvriers de France des tailleurs de pierre. Gérald n'a que quelques heures pour terminer son oeuvre. Ils ne sont plus que cinq finalistes et tous les détails comptent. Cette année, c'est le marbre qui était imposé, mais il en existe de différentes sortes et couleurs. L'opération la plus risquée est le montage final de la colonne. Pendant ce temps, à l'école hôtelière de Ferrières (Seine-et-Marne), les pâtissiers mettent les bouchées doubles pour finir à temps. Pendant cinq heures, ils ont réalisé plusieurs types de gâteaux. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des apprentis patissiers au CFA  à Caen (Calvados). Image d\'illustration.
Des apprentis patissiers au CFA  à Caen (Calvados). Image d'illustration. (MYCHELE DANIAU / AFP)