Feuilleton : la reine du réveillon (3/5)

France 2 poursuit son feuilleton sur les bûches de Noël d'exception. Cette spécialité typiquement française a fait succomber nos voisins belges. Quelle recette privilégier pour ces créations de prestige ?

FRANCE 2

En Belgique, Bruxelles la francophone perpétue elle aussi la tradition de la bûche de Noël, un exercice auquel s'essaie tous les ans Pierre Marcolini, l'un des plus célèbres maîtres chocolatiers belges. Pour confectionner sa bûche, il utilise des fèves de cacao venues du Cameroun. Le dessert de ce Noël, il l'a imaginé il y a un an déjà. Pour faire plaisir au plus grand nombre, la recette doit être la plus simple possible. La légèreté n'empêche pas la gourmandise. Pour achever le montage de sa bûche, il faut passer par l'étape du biscuit. Depuis qu'il a commencé la pâtisserie, à 16 ans, la passion du chocolat l'anime. Pour insuffler l'esprit de Noël, on ajoute quelques feuilles d'or.

Déguster la magie de Noël

Son inspiration est le fruit de ses déambulations dans les rues de Bruxelles, plus particulièrement le quartier des Marolles, connu pour ses antiquaires, mélange entre modernité et classicisme. Pierre Marcolini tenait à nous présenter son ami de toujours, Christian Nihoul, le roi de la bûche à la crème au beurre. Des œufs, du beurre et du sucre, et on ne lésine pas sur les quantités. Christian Nihoul est lui aussi un pâtissier belge de renom. Il affectionne les recettes à l'ancienne. Chez Pierre Marcolini, la bûche est présentée à des critiques, dont les commentaires sur internet sont très suivis par les gourmands. À 49 € les six parts, la magie de Noël a un prix, celui des produits d'exception et du savoir-faire des meilleurs pâtissiers au monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Feuilleton : la reine du réveillon (3/5)
Feuilleton : la reine du réveillon (3/5) (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)