Épiphanie : les fèves du patrimoine

Chaque deuxième dimanche après Noël, on fête l'Épiphanie. Cette tradition est célébrée autour d'une galette, briochée ou à la frangipane, mais toujours avec une fève à l'intérieur. Chaque année, les artisans rivalisent d'imagination pour le plaisir de ceux qui les collectionnent.

FRANCE 3

Épiphanie oblige, c'est l'heure de la fabrication de la galette des rois maison et tradition dans le laboratoire de cette pâtisserie de Miribel (Ain). Chef pâtissier et apprentis s'activent. Avant de refermer les galettes, les apprentis glissent les fèves dans la frangipane. Des fèves un peu spéciales, puisque pour la deuxième année consécutive, les propriétaires de cette pâtisserie rendent un hommage à leur ville d'adoption avec une série de fèves sur les monuments et points d'intérêt de la commune.

Rendre un hommage original à la commune

Miribel au passé ou présent, cette petite déclaration d'amour à la ville est appréciée par les clients miribelans, fabophiles ou non. Cerise sur la gâteau, ces fèves de porcelaine exclusives ont été fabriquées en Isère, tout comme celles de Jean-Pierre Bettembourg, maître artisan à Caluire (Rhône), près de Lyon. Lui aussi a choisi de rendre un hommage original à la commune, avec une série de fèves portraits de Caluirards. La fève version histoire et patrimoine est une microtendance qui pourrait bien donner des idées à d'autres pâtissiers en quête d'une idée pour attirer les gourmands. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Chaque deuxième dimanche après Noël, on fête l\'Épiphanie avec la galète des rois.
Chaque deuxième dimanche après Noël, on fête l'Épiphanie avec la galète des rois. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)