Entreprise : Malongo relocalise la production de sa cafetière en Vendée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Entreprise : Malongo relocalise la production de sa cafetière en Vendée
France 3
Article rédigé par
M. Damoy, G. Basle, P. Guény - France 3
France Télévisions

L'entreprise Malongo a choisi de relocaliser sa production de Chine en France. Ce spécialiste du café a décidé de réimplanter la fabrication d'une machine à dosettes en Vendée. 

Fini la Chine, où les modèles de cafetières précédents étaient assemblés. Désormais, l'entreprise Malongo, qui les commercialise, mise sur la Vendée. En conséquence, 22 CDI ont été créés. Éliane Lourenço, opératrice, a rejoint l'usine au début de l'aventure, en août, sans trop y croire. "C'est rare qu'on arrive à trouver un CDI, ça fait cinq ans que je suis dans la région et j'ai un CDI seulement maintenant", confie la salariée.

Une fabrication plus rapide

Pour réussir le pari de la relocalisation, et produire au même prix qu'une usine chinoise, il a fallu adapter la chaîne de fabrication, et surtout, simplifier la machine. "On est passés, sur la machine, de 150 pièces à 70 pièces, indique Olivier Godard, ingénieur Prolab. Moins de pièces, moins d'assemblage, par conséquent, le coût est divisé par trois." Cette fabrication est non seulement moins coûteuse, mais elle est aussi plus rapide. Ces secondes gagnées sont précieuses, car la main-d'œuvre française est deux fois plus chère qu'en Chine. Jean-Pierre Blanc, directeur général de Cafés Malongo, a aussi dû investir 8 millions d'euros en quatre ans, sans aides de l'État, pour que des composants soient produits à proximité de l'usine. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.