Cet article date de plus de trois ans.

Distribution : un secteur bouleversé par les nouvelles attentes des consommateurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Distribution : un secteur bouleversé par les nouvelles attentes des consommateurs
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

C'est tout le secteur de la distribution qui est en train de se restructurer dans les grandes villes et à Paris, car les attentes des consommateurs ne sont plus les mêmes.

Il y a dix ans, la grande distribution ouvrait des magasins, des hypermarchés, et c'était aux clients de se déplacer. "Aujourd'hui, c'est l'inverse : c'est la distribution qui va au plus près des clients pour leur rendre un service. Il y a d'abord la livraison à domicile, toutes les enseignes le font, avec un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros. C'est moins d'1% des ventes, mais ça va doubler dans les trois ans", explique le journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau de France 2.

Tous les distributeurs se sont mis au drive

L'amplitude des horaires d'ouverture de magasins est de plus en plus large : à partir de 7h30 et jusqu'à 22h. "Ils sont de plus en plus souvent ouverts le dimanche. Il y a un supermarché dans Paris qui est même ouvert 24 heures sur 24. Avec internet, de nouveaux services sont apparus. Depuis dix ans, on peut commander sur internet et récupérer ses courses dans un entrepôt sans faire la queue, c'est ce qu'on appelle le drive. Leclerc, Auchan, Carrefour, tous s'y sont mis. C'est 5% de leur chiffre d'affaires. Être au plus près des désirs des clients, c'est l'enjeu des distributeurs", précise le journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.