Crise énergétique : et si la baguette devait coûter 1,50 euro à cause de la hausse du prix de l’électricité ?

Publié Mis à jour
Crise énergétique : et si la baguette devait coûter 1,50 euro à cause de la hausse du prix de l’électricité ?
France 2
Article rédigé par
D.Brignand, R.Chapelard, P.Feretti - France 2
France Télévisions

Alors que la crise énergétique fait rage et que l’inflation n’en finit plus en France, les boulangers pourraient bien se voir forcer d’augmenter le prix de leurs baguettes afin de rentrer dans leurs frais. Explications.

Pour tous les amoureux de la baguette, une boulangerie de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes) est la meilleure de toute la Côte-d’Azur. Mercredi 28 septembre au matin, comme d’habitude, il y a beaucoup de monde pour acheter du pain. Ces derniers temps, les clients ont vu le prix de la baguette augmenter. "Ce n’est pas donné", reconnaît l’un d’eux. Toutefois, il entend que "tout augmente". Une autre estime que si les augmentations continuent, elle finira par faire son pain chez elle. 

La hausse du prix de l’énergie en cause 

Le prix de la farine a augmenté de 30%. Le patron a donc été obligé d’augmenter de 10 centimes le prix de la baguette, qui vient de passer à un euro. Dans cette boulangerie, pour avoir une tradition, il faudra également débourser 1,10 euro. Avec la hausse du prix de l’énergie, les tarifs pourraient s’envoler. "Malheureusement, arriver à des prix de la baguette à 1,50 ou 1,60 euro, ça ne sera pas démesuré", estime le boulanger. Son contrat d’énergie arrive bientôt à terme, et les nouveaux devis proposés vont le pousser à prendre des mesures pour son commerce. Il pourrait fermer des demi-journées. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.