Consommation : les prix de l'alcool ont augmenté de 3,2%

Dans le cadre de la loi alimentation, les prix de l'alcool ont augmenté de 3,2% en seulement deux mois.

FRANCE 2

Au rayon des alcools, c'est la valse des étiquettes. Les prix y ont fortement augmenté, +3,2% en moyenne en seulement deux mois. Les mousseux ont subi une hausse de 5,3%, les boissons anisées affichent une hausse de 6,8%, les bières de 7,3% et enfin les gins ont augmenté de 8,8%. "Pour les apéros, c'est plus cher. Ça pose encore des questions sur le coût de la vie", indique un consommateur. Résultat, 1 à 3 euros de plus sur certaines bouteilles, conséquence de la loi alimentation mise en place le 1er février.

Effet positif sur la consommation d'alcool

Les distributeurs doivent mieux rémunérer les agriculteurs et les producteurs, mais pour compenser, ils ont augmenté leurs marges là où elles étaient les plus faibles, sur les alcools notamment. Cette hausse des prix pourrait avoir un impact sur la consommation, ce qui réjouit l'addictologue Amine Benyamina. "L'augmentation des prix aura une vertu indéniable sur l'accès de l'alcool à des populations vulnérables, notamment les jeunes", estime-t-il. Les vins et les champagnes, quant à eux, augmentent moins, car leurs marges étaient déjà confortables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le rayon alcool, dans un supermarché à Bailleul (Nord), photographié le 15 février 2012.
Le rayon alcool, dans un supermarché à Bailleul (Nord), photographié le 15 février 2012. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)