Cet article date de plus de trois ans.

Consommation : le gouvernement vise à équilibrer les prix

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Consommation : le gouvernement vise à équilibrer les prix
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

À l'issue des états généraux de l'alimentation, le gouvernement vise à équilibrer la manière de fixer les prix. Certaines promotions, comme celle qui a provoqué des émeutes autour du Nutella, ne seront plus autorisées afin de permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail.

Une scène de bousculade dans un supermarché pour du Nutella en promotion, vendu à -70%. Ces images, filmées la semaine dernière, ne devraient plus se reproduire si ce projet de loi est voté. Parmi les mesures phares : limiter les promotions à 33% du prix. Pour limiter la guerre de prix entre distributeurs, le gouvernement mise aussi sur l'augmentation du seuil de revente à perte de 10%. Le prix minimum en grande surface devra être supérieur de 20% à celui des producteurs. Autre mesure : pour la fixation des prix, la logique est inversée. Ce ne sont plus les distributeurs, mais les producteurs qui proposeront leurs tarifs.

20% de produits bio d'ici 2020 dans les cantines scolaires

"On ne peut pas faire tout ça pour des prix toujours low-cost et tirés vers le bas, donc c'est ce que nous allons nous attacher à faire", précise Christiane Lambert, Présidente de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA). Autre levier : les cantines scolaires devront atteindre 20% de produits bio d'ici 2020. Objectif global de ce projet de loi : redonner un revenu décent aux agriculteurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.