Consommation : le bon plan des invendus avec une application mobile

L'application "Too good to go", trop bon être jeté, propose de trouver des restaurants et commerces qui cherchent à vendre la marchandise qu'il leur reste.

Voir la vidéo
France 3

Au coeur de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), Sylvain vend des fruits et légumes et comme tous les commerces de bouche, il est confronté au problème des invendus. Depuis six mois, il propose grâce à l'application Too good to go deux paniers par jours. Une façon de redonner vie à des produits qui auraient fini à la poubelle. "Avant, les invendus que je pouvais avoir soit je les consommais moi, soit je les glissais à un autre client, mais avec pas mal de restes fatalement jetés", témoigne-t-il.

Gagner en notoriété

À Saint-Brieuc, une vingtaine de commerçants et de restaurateurs se sont lancés sur l'application avec l'ambition de réduire le gaspillage alimentaire. Dans une boulangerie, des paniers sont mis en ligne quotidiennement. Les paniers doivent atteindre la somme de 10 €. Le client, lui, règle 2,90 € via l'application. Au passage, Too good to go récupère une coquette commission. Si le procédé n'est pas vraiment une affaire pour les commerçants, il leur permet de gagner en notoriété.

Le JT
Les autres sujets du JT
too good 
too good  (France 3)