Consommation : la loi alimentation fera-t-elle grimper les prix ?

Tout part d'une pancarte dans un magasin Leclerc qui assure que les prix sur certains produits augmenteront au 1er février à cause de l'entrée en vigueur de la loi alimentation.

France 2

Alors que le pouvoir d'achat est devenu la principale préoccupation des Français, Michel-Édouard Leclerc met en garde ses clients : la loi sur l'alimentation, qui entrera en vigueur le 1er février, pourrait faire augmenter les prix de produits comme le pastis ou le café de 10%. C'est du moins ce qu'on peut lire sur une pancarte du supermarché du groupe à Lenester, dans le Morbihan. Rapidement, le panneau devient viral, et tourne sur les réseaux sociaux.

Seuls 7 à 10% des produits concernés

Sur Twitter, une passe d'armes s'en suit entre un député de la majorité et le patron de Leclerc. "Si c'est pour mieux rémunérer les producteurs, je fais partie des consommateurs qui sont prêts à payer un peu plus", assure un client de supermarché. Aujourd'hui, une grande surface peut vendre un produit à prix coûtant, ou avec une faible marge de 10%. Demain, il faudra vendre les produits avec une marge supérieure ou égale à 10%. Finalement seuls les produits d'appel, vendus à faible marge, et qui représentent 7 à 10% des produits, seraient impactés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Enseigne lumineuse d\'un centre Leclerc à Brest (Finistère).
Enseigne lumineuse d'un centre Leclerc à Brest (Finistère). (FRED TANNEAU / AFP)