Alimentation : attention aux "allégations nutritionnelles" sur les emballages

Publié Mis à jour
Consommation : attention aux "allégations nutritionnelles"
France 2
Article rédigé par
D.Lachaud, G. De Florival, S.Pichavant, M.Cario, C.Brunet, P.Touileb, G.Liaboeuf, M.Marini - France 2
France Télévisions

"Céréales complètes", "faibles en calories" ou encore "riches en fibres" sont des affirmations que l'on retrouve régulièrement sur les étiquettes. Elles sont ce qu'on appelle "des allégations nutritionnelles". Peut-on s'y fier ?

"Faibles en calories","riches en fibres", "céréales complètes"... sont des affirmations récurrentes sur les emballages. Mais peut-on s'y fier ? Les consommateurs sont parfois sceptiques et partagés. Direction les montagnes grenobloises en Isère, vers une entreprise spécialisée dans le konjac, réputé pour ses effets minceur. Ses fibres ont une dégradation lente dans le colon, et aident à la satiété. Mais pour l'affirmer, il faut l'aval de l'Agence de sécurité alimentaire européenne. Une demande sur dix est acceptée. Puis la Commission européenne peut délivrer le sésame. Mais attention, la présence de nutriments sur l'étiquette ne signifie pas "bon pour la santé".

Effet de Halo

La journaliste Dorothée Lachaud, présente sur le plateau du 13 Heures, mardi 11 mai, rappelle qu'il ne faut pas seulement se méfier des emballages de gâteaux. Elle rappelle ce qu'est "l'effet de halo". Un faible avantage déclaré ne rend pas le produit sain sur tous les points. Si un jus de cranberry se targue d'être anti-oxydant, il va omettre de dire qu'il contient plus de sucre que du Coca-Cola et est, dans l'ensemble, moins bon pour la santé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.