Consommation : à la découverte de l'ail XXL

Très prisé aux États-Unis et au Canada, l'ail XXL est aussi cultivé chez nous en France, notamment dans la Drôme.

Voir la vidéo
France 2

Il a presque la taille de la main qui le cueille. L'Allium ampeloprasum, l'ail éléphant, ne fait pas dans la demi-mesure. Des agriculteurs de la Drôme se sont lancés dans l'aventure il y a un peu moins de trois ans. Une variété plus douce que l'ail traditionnel qui n'a pas de quoi effrayer les vampires. "Il a une texture beaucoup plus fondante. Il est intéressant en cuisine. Par exemple, mettez-le avec une poêlée de pommes de terre, quand vous allez croquer dedans, vous n'allez peut-être pas tout le temps faire la différence avec la pomme de terre. Vous allez sentir un petit goût d'ail, mais pas fort en bouche", explique Fanny Boutarin, productrice d'ail éléphant.

"Une niche"

Surtout cultivé en Asie et au Canada, ce croisement entre l'ail et le poireau reste encore confidentiel en France. Pourtant, cette variété à 10 € le kilo est plus rémunératrice que l'ail traditionnel. "Il est moins soumis aux cours mondiaux chinois, espagnols... que l'on subit régulièrement du coup c'est une niche, une petite porte de sortie", explique Stéphane Boutarin au micro de France 2. Les arguments de poids de cet ail XXL ont de quoi éveiller les papilles et la créativité des grands chefs.

Le JT
Les autres sujets du JT