Cantines scolaires : doivent-elles être gratuites ?

Certaines communes pratiquent déjà la gratuité dans les cantines scolaires. Comment font-elles ?

FRANCE 2

C'est l'heure du déjeuner dans cette cantine de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Chaque jour, près de 400 élèves défilent dans ce self de la ville. Prix du repas pour chaque enfant : zéro euro. La mairie subventionne intégralement le repas. La cantine gratuite pour tous les élèves de primaire, ici c'est effectif depuis trois ans. Une promesse de campagne de la nouvelle municipalité.

2,3 millions d'euros par an pour la mairie

Quelle est l'efficacité de ce dispositif ? Profite-t-il à tout le monde ? À table, certains enfants sont ravis de pouvoir venir plus souvent. Résultat : la fréquentation est en hausse, + 20 % en trois ans sur l'ensemble de la commune. La ville de Bobigny a dû faire des travaux et revoir toute l'organisation de ses cantines, soit plus de 2 millions d'euros d'investissement. Mais l'effort financier pour la commune ne s'arrête pas là : 566 612 euros en plus pour la nourriture et 1,8 million d'euros pour le renfort en personnel, soit plus de 2,3 millions d'euros chaque année. D'après la mairie, ce surcoût est financé en modifiant les arbitrages budgétaires.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Greenpeace annonce que 7 enfants sur 10 n\'ont d\'autre choix que de manger de la viande ou du poisson tous les jours à la cantine scolaire. Illustration.
Greenpeace annonce que 7 enfants sur 10 n'ont d'autre choix que de manger de la viande ou du poisson tous les jours à la cantine scolaire. Illustration. (THIERRY THOREL / CROWDSPARK)