Boulangeries : bataille entre industrielles et artisanales sur le travail sept jours sur sept

De plus en plus de départements font le choix d'autoriser les boulangeries à ouvrir sept jours sur sept. France 2 vous dit pourquoi et comment les commerçants peuvent s'organiser face aux grandes chaînes.

France 2

Dans la boulangerie, entre industriels et artisanaux, c'était le bras de fer depuis 20 ans. Aujourd'hui, les industriels ont gagné. Désormais en Ille-et-Vilaine, les boulangeries pourront ouvrir sept jours sur sept. Dans cette chaîne de vente de pain, c'était une revendication depuis des années. Du pain tous les jours dans même boulangerie, ce sera bientôt la règle.

Du côté des consommateurs, la mesure passe plutôt bien. Une vingtaine de départements ont dit oui aux 7 jours sur 7

"Moi je pense que ça peut être bien si ça fait pas travailler des gens qui ne veulent pas travailler", explique un client. Les artisans boulangers étaient eux contre, même si avec la nouvelle réglementation, ils ne sont pas obligés d'ouvrir sept jours sur sept. D'ailleurs ici, la boulangerie restera fermée tous les lundis, jour de repos pour tout le monde. Ouvrir sept jours, cela signifirait pour certaines boulangeries devoir embaucher. C'est une parole de patron. Une vingtaine de départements ont déjà dit oui à la vente de pain toute la semaine. Reste à savoir si les petites boulangeries pourront tenir face à la concurrence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration d\'une boulangerie.
Photo d'illustration d'une boulangerie. (MAXPPP)