Alimentation : la faible récolte de pommes va-t-elle conduire à l'augmentation du prix des compotes ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Alimentation : la faible récolte de pommes va-t-elle conduire à l'augmentation du prix des compotes ?
France 2
Article rédigé par
O. Levesque, F. Mazoyer, T. Breton, V. Castel, V. Landolfini - France 2
France Télévisions

La France vient d'enregistrer sa deuxième plus faible récolte de pommes de la décennie, début décembre 2020. Ainsi, les producteurs de compotes font face à une flambée des cours de la fameuse Golden.

Dans l'exploitation familiale de 90 hectares de Daniel Sauvaître, en Nouvelle-Aquitaine, la cueillette de pommes est terminée depuis quelques semaines. Comme pour toute la profession, il s'agit de l'une des pires récoltes de la décennie. Parmi les pommes récoltées, les moins jolies ne finiront pas sur les étals, mais en compote. Elles seront donc vendues aux industriels. Mais dans ce contexte de pénurie, les prix flambent. "On a constaté, par rapport à l'an passé, une augmentation des cours des pommes destinées à la transformation qui ont augmenté de 50 %, voire de 60 % quand il s'agit de pommes Golden", déplore Daniel Sauvaître, également président de l'Association Nationale Pommes-Poires.

Augmenter le prix des pots de compote

Les producteurs demandent à toute la filière d'acheter au bon prix. Les fabricants de compotes se disent prêts à faire un geste, mais exigent de la grande distribution une augmentation de 1 à 2 centimes par pot de compote en magasin. Pour eux, c'est l'avenir de la pomme française qui est en jeu. Contactée par France Télévisions, la grande distribution n'a pas souhaité s'exprimer. Les négociations sur les prix de 2021 vont durer trois mois. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alimentation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.