Alimentation : l'abricot, saveur fruitée de la Drôme provençale

Publié
Alimentation : l'abricot, saveur fruitée de la Drôme provençale
France 2
Article rédigé par
D. Sébastien, P. Evêque, B. Parayre - France 2
France Télévisions

"Les petits plats dans l’écran" se rendent, samedi 2 juillet dans la Drôme, où la récolte de l’abricot bat son plein. Un fruit synonyme d’été, qui peut se déguster en sucré/salé.

Dans la vallée de la Drôme, c’est le fruit par excellence. L'abricot se récolte du mois de juin au mois d’août. Sucré et gorgé de soleil, il se déguste à peine cueilli. Alric Cherbit est un producteur qui prend son temps. Dans son verger de trois hectares, il ne cueille que les abricots qu’il juge à point. Les fruits ne sont vendus qu’en direct, localement, pour qu’ils puissent être consommés sitôt cueillis, sur les marchés et auprès des restaurateurs proches de chez lui. 

Apprécié par les chefs 

Dans sa cuisine, Jean-Michel Bardet, chef étoilé au domaine du Colombier à Malataverne (Drôme), décline le fruit en sucré/salé pour accompagner une volaille, aujourd’hui un pigeonneau. "On va travailler l’abricot rôti (…) Je vais prendre une belle cuillère à soupe de miel, je vais simplement déposer mon abricot dessus (…) On va bien l’enrober et on va laisser compoter comme ça", explique le chef. À mi-cuisson, il ajoute des amandes fraîches, qu’il fait revenir dans le miel, avant de les déposer dans les moitiés d’abricot. Dans l’assiette, en guise de condiment, une noix de marmelade et un pickles d’abricot.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.