Alimentation : comment reconnaître une bonne mozzarella et comprendre les labels ?

Publié
Alimentation : comment reconnaître une bonne mozzarella et comprendre les labels ?
France 2
Article rédigé par
L.Marcon, V.Lucas, M. Cario, P.Miette, D.Lachaud - France 2
France Télévisions

Mardi 2 août, la rubrique Derrière nos étiquettes du JT de 13 Heures présente plusieurs types de mozzarella. Dorothée Lachaud explique, quant à elle, la différence entre certains labels.

En France, 33 000 tonnes de mozzarella ont été vendues en 2021. Elles coûtent entre 5 et 30 euros le kilo. Originaire d'Italie, ce fromage peut parfois être fabriqué en France, comme dans les Yvelines. Fabio Grossi de la fromagerie mozzarella France est Napolitain. Il produit de façon artisanale de la mozzarella au lait de bufflonne, mais aussi au lait de vache. Contrairement aux industriels, il utilise un ferment naturel pour produire 150 kg par jour. Un restaurateur préfère utiliser de la mozzarella artisanale dont le goût est meilleur. 

Les différences entre les labels AOP, AOC et IGP

Sur le plateau du 13 Heures, mardi 2 août, la journaliste Dorothée Lachaud explique ensuite les labels présents sur les étiquettes. Ainsi, l'AOP, l'appellation d'origine protégée, "désigne un produit dont toutes les étapes de production sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même aire géographique", détaille-t-elle. L'AOC, l'appellation d'origine contrôlée, est sa déclinaison française. Enfin, l'IGP, l'indication géographique protégée, "est attribuée à un produit, brut ou transformé, dont au moins une étape de production est réalisée dans une zone géographique précise", conclut Dorothée Lachaud. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.