VIDEO. Amiante : Aubry veut démontrer son innocence

La maire de Lille a été mise en examen pour sa gestion du dossier de l'amiante quand elle était directrice des relations du travail entre 1984 et 1987.

Sarah Bernuchon et Alain Locascio - France 2

SANTE – Martine Aubry s'est défendue mardi 6 novembre au soir devant la juge de toute faute dans sa gestion du dossier de l'amiante quand elle était directrice des relations du travail au ministère du Travail entre 1984 et 1987. Convoquée par la juge d'instruction Marie-Odile Bertella-Geffroy, au pôle santé publique du tribunal de grande instance de Paris, elle a rejeté un à un tous les griefs qui ont justifié sa mise en examen et demande son annulation. L'actuelle maire de Lille (Nord) a vivement protestée à la sortie du bureau de la magistrate, qui s'intéresse notamment à la réponse des pouvoirs publics entre les années 1970 et 1990 au probmème de l'amiante.

Martine Aubry est poursuivie pour homicides et blessures involontaires dans le cadre d'une des enquêtes sur l'exposition à l'amiante de travailleurs. La juge estime qu'elle n'aurait pas pris les mesures qui auraient permis d'éviter les conséquences dramatiques de cette exposition, argument rejeté avec force par Me Yves Baudelot, avocat de la maire de Lille.

Paris, France le 06 novembre 2012. Martine Aubry arrive au pôle financier du Tribunal de Grande Instance de Paris, dans le cadre d\'une procédure d\'enquête sur les accidents d amiante.
Paris, France le 06 novembre 2012. Martine Aubry arrive au pôle financier du Tribunal de Grande Instance de Paris, dans le cadre d'une procédure d'enquête sur les accidents d amiante. (MAXPPP)