Prothèses auditives : chères mais efficaces

Aujourd'hui, trois millions de Français devraient être équipés de prothèses auditives. Un million ne le sont pas pour des raisons financières ou psychologiques.

FRANCE 2

À 62 ans, Philippe Martin redécouvre le plaisir des balades en forêt, une atmosphère calme rythmée par les petits bruits de la nature. "Il y a plus de sons autour de moi. Je les entendais un tout petit peu, mais j'ai l'impression qu'ils sont beaucoup plus intenses, en particulier le bruit des feuilles, des craquements quand on marche, ou sur du gravier", témoigne l'intéressé.

Les bénéfices sont immédiats

Ces petits bruits, il en a été privé pendant dix ans. Jusqu'à ce qu'il décide de s'équiper d'appareils auditifs. Ces appareils permettent d'amplifier les sons, notamment les aigüs que Philippe Martin ne perçoit plus. Dès qu'il les porte, les bénéfices sont immédiats. Cela permet aussi de mieux comprendre les conversations, et donc de ne pas décrocher. Philippe Martin a refusé de s'équiper pendant dix ans, c'était pour lui un signe de vieillissement, une erreur qu'il reconnaît désormais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme porte une prothèse auditive pour améliorer l\'audition en juin 2016.
Un homme porte une prothèse auditive pour améliorer l'audition en juin 2016. (JEAN-FRAN?OIS FREY / MAXPPP)