Besançon : l'anesthésiste soupçonné d'empoisonnements de nouveau mis en cause

Un médecin anesthésiste de Besançon (Doubs) pourrait être accusé d'une cinquantaine d'empoisonnements. Il a été placé en garde à vue depuis mardi 14 mai.

FRANCE 2

Frédéric Péchier a-t-il empoisonné ses patients ? Depuis mardi 14 mai, le médecin anesthésiste, déjà mis en examen dans sept cas, a été placé de nouveau en garde à vue. Il est soupçonné cette fois d'avoir provoqué une dizaine d'arrêts cardiaques en injectant des doses potentiellement létales à des patients. Selon la police, il aurait voulu prouver qu'il aurait été capable de les sauver.

Des arrêts cardiaques inexpliqués

Ces patients auraient tous subi des arrêts cardiaques inexpliqués, et parmi les cas suspects, un enfant de 4 ans. Dans d'autres affaires, certains sont morts. "Il y a un dénominateur commun : le Dr Péchier. Je veux bien qu'il y ait des coïncidences, mais une chance sur mille, ça commence à faire une énorme coïncidence", estime Me Stéphane Giuranna, avocat d'une patiente décédée. L'anesthésiste, de son côté, continue de nier. Sa garde à vue s'achèvera jeudi 16 mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'anesthésiste de Besançon (Doubs) soupçonné d\'empoisonnements, Frédéric Péchier, le 29 mai 2017.
L'anesthésiste de Besançon (Doubs) soupçonné d'empoisonnements, Frédéric Péchier, le 29 mai 2017. (SEBASTIEN BOZON / AFP)