Mediator : 68 avis favorables sur 1 500 demandes d'indemnisations

Les associations de patients ont demandé ce jeudi à être reçues par les responsables de l'Oniam. Elles souhaitaient obtenir une indemnisation plus facile et plus rapide, indique France info. 

Les experts de l’Oniam ont rejeté 85% des demandes d\'indemnisation adressées par des victimes présumées du Mediator.
Les experts de l’Oniam ont rejeté 85% des demandes d'indemnisation adressées par des victimes présumées du Mediator. (FRED TANNEAU / AFP)

Si vous avez pris du Mediator et que vous souffrez d'une atteinte des valves cardiaques ou d'hypertension artérielle pulmonaire, peut-être avez-vous envoyé un dossier de demande d'indemnisation à  l'Office national d'indemnisation des victimes d'accidents médicaux (Oniam).Dans ce cas, vous n'avez probablement pas reçu de réponses, ou un avis négatif : selon France Info, qui s'est procuré des chiffres concernant les demandes d'indemnisation des victimes du Mediator, "les demandes considérées comme recevables représentent moins de 1% de la totalité des dossiers déposés", indique la radio jeudi 16 janvier. 

"Près  d'un an après la création du fonds public d'indemnisation pour les victimes du Mediator",  l'Oniam a reçu  7 721 dossiers, précise France info. Les experts de l'Oniam, un groupe de cinq médecins spécialistes, "n'en ont étudié que 1 493", rapporte la radio. Et parmi ces dossiers traités, seuls 68 "ont été transmis à Servier pour une proposition d'indemnisation". Soit "moins de 1% des dossiers", note France info.

Pour les malades, l'attente est devenue trop longue. "Les associations de patients ont demandé ce jeudi à être reçues par les responsables de l'Oniam, afin d'obtenir une indemnisation plus facile et rapide", poursuit la radio. Selon les associations, Servier indemniserait les victimes à hauteur de "5 000 euros à 60 000 euros", au cas par cas.