Industrie pharmaceutique : nos médecins sont-ils sous influence des laboratoires ?

Le scandale du Mediator a révélé le manque de transparence et l'inertie parfois des pouvoirs publics. Quelles leçons a-t-on tirées de cette affaire ?

France 3

Un site internet recense les liens financiers entre l'industrie pharmaceutique et les professionnels de santé. Qu'il s'agisse d'avantages, de contrats ou de rémunération à partir de 10 euros. Repas, frais de transport ou participation à des congrès. Les équipes du 19/20 de France 3 ont contacté deux médecins recensés dans cette base. L'un a bénéficié de 277 euros d'avantages. L'autre de près de 4 000 euros en six mois.

"Pas de conflit d'intérêts"

Les deux médecins contactés évoquent des liens purement professionnels. "Les liens que j'ai comme d'autres experts dans la santé, quel que soit les domaines, aujourd'hui sont parfaitement surveillés", témoigne par téléphone le Professeur cardiologue M. "Je ne me suis jamais senti obligé de prescrire quelque chose. (...) Il n'y a pas vraiment de conflit d'intérêts", affirme de son côté le Docteur cardiologue A. La transparence justement, est une promesse de Xavier Bertrand, il y a huit ans, en plein scandale du Mediator.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des dossiers judiciaires sur l\'affaire du Mediator, le 14 mai 2012. (illustration)
Des dossiers judiciaires sur l'affaire du Mediator, le 14 mai 2012. (illustration) (MARTIN BUREAU / AFP)