Cet article date de plus de neuf ans.

Santé : le paracétamol contre le mal de dos, inefficace ?

Publié
Durée de la vidéo : 40 min
Ce replay n'est plus disponible.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

En vente directe, c'est moins cher que dans un magasin, il n'y a pas de service. On n'a l'imresion que ça augmente plus vite, ce qui n'est pas vrai.

Qui n'a pas un jour eu mal au dos ? Si c'est votre cas, le paracétamol n'est pas forcément le plus efficace. C'est ce qui ressort d'une étude australienne sur plus de 1600 patients souffrant de lombalgie.

En cas de mal de dos, c'est souvent le médicament réflexe.

Pour le dos, je prends des cachets, c'est tout. Du Daffalgan.

Du paracétamol, tout simplement.

Ça marche.

Doliprane.

Oui.

C'est du paracétamol.

Oui.

Et ça marche.

Ben non ! (Rire.

L'efficacité du paracétamol dans les lombalgies aiguës, aucune grande étude ne l'avait vérifiée. C'est fait, avec cette publication australienne dans la revue Lancet, sur 1652 personnes souffrant du dos. Elles ont été séparées en trois groupes recevant du paracétamol 3 fois/jour, si besoin selon la douleur, ou un placebo, un cachet sans principe actif. La guérison intervient en moyenne et après 16 jours avec le placebo. Le paracétamol, souvent recommandé comme traitement de première ligne, ne serait donc pas plus efficace que le placebo.

Pour un petit mal de dos, ça peut marcher, mais pour un lumbago, ça ne suffira pas.

Les rhumatologues disent prescrire des médicaments plus forts en cas de douleur aiguë.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.